menu


jeudi 19 novembre 2015

Et maintenant... on fait quoi ? - Question du Jeudi.

Cette note sera tout sauf drôle, et je m'en excuse d'avance. J'ai hésité à la poster, parce que je ne peux pas m'empêcher de douter de pouvoir apporter quelque chose à la masse de choses qui ont été dites et écrites sur les événements, mais je crois qu'égoïstement, j'avais juste besoin d'en parler. Et puis, les Questions du Jeudi, elles ne sont pas là pour raconter uniquement des histoires marrantes.

Alors voila. Je suis loin de dire tout ce que je voudrais dire, de le dire aussi bien qu'il le faudrait, et peut-être que finalement, je n'ai aucun bon sens. Cette note n'est rien de plus que mon ressenti sur les attentats du 13 novembre, mes préoccupations sur les jours à venir, et la réponse maladroite que je me suis trouvée à cette question : 

et maintenant on fait quoi ? - question du jeudi


et maintenant on fait quoi ? - question du jeudi



et maintenant on fait quoi ? - question du jeudi



et maintenant on fait quoi ? - question du jeudi








et maintenant on fait quoi ? - question du jeudi


et maintenant on fait quoi ? - question du jeudi





et maintenant on fait quoi ? - question du jeudi




et maintenant on fait quoi ? - question du jeudi

et maintenant on fait quoi ? - question du jeudi











et maintenant on fait quoi ? - question du jeudi

et maintenant on fait quoi ? - question du jeudi

et maintenant on fait quoi ? - question du jeudi


Pour se cultiver un chouilla sur la géopolitique en Syrie, Wikipedia est un petit début. Libre à vous d'aller plus loin, personne ne vous blâmera de vouloir dépasser le bout de votre nez. 

voila un bonhomme qui explique plus proprement que moi ce que je leur reproche.

Un petit guide en anglais pour aider à prendre du recul sur l'information qui nous tombe dessus. 

Et n'hésitez pas à vous renseigner sur tous les sujets qui vous font tiquer, il y en a un paquet de choses qui méritent qu'on leur porte de l'intérêt, des plus sombres au plus ridicules. Je pourrais poster des centaines de liens sur les sujets qui m'indignent, mais avouons-le, vous ne lirez/regarderiez pas tout si je le faisais. A vous de choisir vos enjeux.

Enfin, soyons doux.

11 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci ! Ça a été long et difficile à écrire/dessiner, mais je suis d'autant plus contente d'être allée jusqu'au bout du coup.

      Supprimer
  2. Tu viens de réussir en trente secondes ce qu'une semaine d'infos chocs n'avaient pas fait : percer mon bouclier et me faire fondre en larmes... Et me remettre certaines idées en place.
    Merci pour cette BD !
    Encore plus fort que l'humour noir : arriver à garder intacte sa sensibilité et sa capacité à exposer son coeur face à l'horreur.
    Je ne sais pas si je peux faire quelque chose pour vous, hormis vous répéter que je vous aime vraiment très fort ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous répéter que tu nous aime très très fort, c'est déjà beaucoup, et c'est tout l'enjeu de cette note je crois.

      Je suis étonnée de t'avoir autant frappée avec cet article, alors que de mon côté, je suis ton blog avec beaucoup d'intérêt - d'autant plus que moi, j'ai aucun talent pour le dessin de presse, alors je t'admire ;). En tout cas, avec un commentaire comme le tien, j'ai l'impression d'avoir bien fait d'oser le poster. (et moi aussi je t'aime très fort ^w^)

      Supprimer
    2. Moi je me cache derrière l'humour et autres trucs, mais avec cette BD on a l'impression que tu nous livres ton coeur à nu, que tu étales tes tripes sur la table (façon de parler)... Il y a une justesse dans le ton et la narration, pas de recherche particulière, pas de pathos inutile, juste ce qu'il t'est arrivé, voilà, point, et on se débrouille avec.
      Ca change du bazar qu'on peut voir dans les médias.
      (Bon, et puis je vous connais, du coup ça me touche plus, forcément...)
      Je crois que c'est la phrase "Ne t'excuse jamais d'avoir des sentiments. Jamais." qui m'a achevée (parce que ça c'est un peu mon problème, enfin j'en causerai à mon psy ! ^^' )
      Et la conclusion, "penser et aimer", qui résume beaucoup de choses en deux mots, enfin, ça m'a fait du bien de lire ça présenté aussi simplement...
      Voilà voilà pour l'analyse... Tu as très bien fait ! =)

      Supprimer
  3. wow, bravo pour cette note Astate.
    plein de hugs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire, je suis touchée d'avoir autant de retours sur cette note ! Plein de hugs à toi aussi, car il n'y en a jamais trop !

      Supprimer
  4. Je crois qu'il y a beaucoup de talent dans ce dessin (qu'il soit de presse ou non), ainsi que du bon sens, beaucoup. Il est très important que des voix comme la tienne soient entendues. Les cons eux ne doutent pas hélas.

    La forme que tu emploies donne cette fragilité authentique doublée de profondeur qu'il est difficile d'assumer, et tu le fais bien. On a besoin de toi. Ne change rien, pleins de bises à toi et à ton doux barbu.

    RépondreSupprimer
  5. Marina (Nina Dessinatrice)4 décembre 2015 à 09:24

    Je suis très touchée par cette note de blog, honnêtement, j'ai fondu en larmes, je n'ai pas dormi non plus la nuit du 13, c'était l'anniversaire d'une amie, on s'est amusées, puis mises au lit et c'est la que j'ai commencé à recevoir des messages de es amis et de la famille qui savaient que j'étais partie pour une convention mais ne savaient pas ou...
    Mes amis des usa ont commencé à paniquer et c'est la que j'ai appris ce qu'il se passait. J'ai une grande partie de ma famille à Paris, certains habitent presque en face du bataclan, et mon meilleur ami y habite... J'ai cru mourir durant toute la nuit en ne sachant pas ce qu'il était en train de se passer, si ils allaient bien etc... Il à fallu attendre le petit jour pour savoir que finalement ma famille et mes amis allaient bien... Et que la convention était maintenue...
    J'ai appris plusieurs jours plus tard que deux design mes connaissances étaient morts dans le Bataclan...
    Je comprendrais ce que tu ressens, je suis sincèrement désolée pour ce qui est arrivé à la personne nommée julien, je ne sais pas qui c'est, mais de toute évidence c'est une personne importante à vos yeux. Je pense à vous, courage !

    Merci du fond du coeur pour cette note, elle était magnifique et ça m'a fait du bien de la lire !

    Bisous, à bientôt.
    Nina (Take Me To Asgard)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je compatis pour ce que tu as vécu aussi, comme toi aussi tu as perdu des gens, je pense qu'on se comprend d'autant plus. C'était vraiment une soirée et une nuit cauchemardesque, je m'en rends compte avec le recul. Mais si ma note t'a fait du bien à lire, c'est que j'ai bien fait de la faire !

      En tout cas, prend soin de toi, et j'espère qu'on pourra se revoir prochainement !

      Supprimer